Premières galères / First Hassles

J’ouvre aujourd’hui un nouvel onglet nommé « galères ». En cet espace s’entasseront (mais pas trop quand même…) les petits pépins, grosses tuiles, couilles dans le potage et autres surprises…

Le sujet commence dès le jour du départ : dans l’après-midi, je commence à sentir un mouvement dans mon pédalier (celui que j’ai moi-même fièrement changé il y a de ça trois semaines…). En regardant de plus près, j’observe un jeu qui créé un mouvement latérale, aussi, je resserre un peu le pédalier, pensant que ca ne pourra faire que du bien…

Plus tard, le jeu étant de retour, je décide de resserrer un peu plus fort. La bonne idée que voilà… En effet, quelques kilomètres plus tard, non seulement le jeu est revenu, mais il s’est même accentué, chouette alors!

Le lendemain, très content de trouver une boutique de vélo dans la ville où je fais étape, je m’en vais quérir soutien avisé. Après 3 heures d’attente (le marché de la bicyclette est en plein boum!), mon vélo passe sur la table. Quelques 30 minutes plus tard, le doc’ reviens et me lance : « mais qui c’est qui vous l’a changé ce pédalier? » Je tente timidement un « c’est ma grand-mère, pourquoi? », mais je sens bien qu’il a compris le truc… Finalement il m’explique que le pédalier a été serré un poil trop fort et que l’axe du pédalier s’est tout simplement cassé en deux, d’où le jeu…

En conclusion, restons positif :

  • C’est n’est pas mon pédalier qui est abîmé (ca m’aurait bien embêté de devoir le changer après 3 semaines seulement…)
  • J’ai un nouvel axe de pédalier tout beau tout neuf !

En repartant, après avoir roulé une demi-journée avec un jeu dans le pédalier (chose excessivement énervante, tous les cyclistes vous le diront!), j’avais l’impression de voler! Je serais arrivé à 100 km après 1 heure que ca ne m’aurait pas étonné. Il n’en fut rien malheureusement…

Seconde couille dans le potage, ma lampe arrière tomba vendredi de mon vélo, heureusement je m’en aperçu bien vite (enfin surtout le conducteur qui me suivait et qui me prévint…) et me hâta donc à retourner la chercher :

DSC02004

J’aurai bien essayer de recoller les morceaux mais je crois qu’il me manque quelques pièces du puzzle…

La dernière casse fut pour le Samedi. Trouvant le chemin sympathique, j’installais sereinement ma petite camera de vélo sur le garde-boue avant. Un vent terrible (et peut-être aussi le fait que la camera n’était pas fixée tip-top non plus…) la fit chuter. Demi-tour express, je fus tout content de trouver ma camera entière, contrairement à feu ma lampe arrière… Toutefois, rien à faire, cette entêtée ne répondait plus! Deux nouvelles à ça :

  • La mauvaise, c’est qu’elle me faisait pourtant de bien belles vidéos.
  • La bonne, c’est qu’il semblerait qu’elle soit encore sous garantie… Donc d’ici à ce que Nature et Découverte tombe sur ce blog, il y a peut-être moyen de monnayer durant mes 3 prochaines semaines de sédentarisation près d’Auxerre.

Today I open a new space, called « hassles ».

The subject begin the first day : in the afternoon, I fell a movement in the bottom bracket (the one that I’ve myself changed three weeks ago). Looking closer, I see that the nut is not securely fastened. I therefore tightens harder, thinking that it can only do good….
Later, as the problem is come back, I decide to tighten stronger. What a good idea!!… Indeed, few km later, the problem is not only returned, but also risen… Great!
The next day, happy to find a bike store in the city where I sleep, I go to ask help. After three hours (the bike market is doing well), my bike is supported. 30 minutes later the doc come and say « who changed this bottom bracket??! ». I try a timid« it’s my grand-mother, why? », but he’s not dupe. He explain me that the bottom bracket have been pressed a bit too hard, and that the shaft has just broken.

Try to keep only the positives :

  • Is not my bottom  bracket which is broken (It would be a pity that I change it after only three weeks…)
  • I’ve a new shaft!

Going again, after I  rolled one half of day with a problem in my bottom bracket (which  is a very irritant thing, all cyclists could tell you), I felt like I was flying! I could do 100 km an hour I would not have been surprised. But it was not the case…

Second problem, my back light fell friday from my bike, luckily, I quickly realized (in reality, above the driver behind me who warned me…) and hastenned to go back to search for…

I could try to stick up the pieces but I think it missing some pieces of the puzzle …

The last case was on Saturday. As I liked the road, I decided to place my video camera on the bike. A terrible wind (and perhaps the fact that the camera was not perfectly fixed …) made ​​her falling. I quickly turn back, and was very happy to find my video camera complete, contrary to my back light …However, there was nothing to do, it don’t work.

  • One bad news :  it made me pretty videos yet
  • One good news : it seems that it’s always under garuanty….
Publicités
Publié dans Galèrinettes / Hasslelinettes
4 comments on “Premières galères / First Hassles
  1. Mat dit :

    Si c’est plus garanties ta camera pourra toujours te servir pour le jeudi 😉

  2. Ellie dit :

    …des couilles dans le potage…de Mémé ?! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :