Lagiewniki (Lodz), Poland

Au dernier chantier en pologne, j’avais travaillé sur une technique à la compression faiblarde, à Lagiewniki, j’ai vu la « compression plus ultra »!

In the last place in Poland, I was working on a technique with a weak compression. In Lagiewniki, I saw the « super compression »!

Technique de cellule sous tension avec :

Cell under tension technique with :

  • Pour la compression horizontale,on utilise des sangles spéciales qui permettent de compresser les bottes de 5 à 10 cm sur leur longueur. Les bottes sont ensuite installées en force dans leur emplacement qui est 5 cm plus court. Une fois les bottes en place, les sangles sont évidemment coupées pour libérer la (super) tension horizontale.For the horizontal compression, we use special straps which permit to compress bales 5 to 10 cm along their length. The bales are then installed in force in their location which is 5 cm shorter. Once the bales are in place, the straps are obviously cut to release the (super) horizontal tension.DSC03538DSC03537

  • Compression verticale avec cric hydraulique tous les 2 rangs de bottes. Un cric par colonne de bottes, parce qu’on est pas là pour rigoler! C’est bien simple, le niveau de compression est vérifié au son obtenu en tapant les bottes. Quand ca sonne plein, c’est prêt! On pourrait presque y planter des clous! Vertical compression with hydraulic lift every two rows of bales. One lift per column! It’s simple, the compression level was checked by hitting the bales. When it sounds like full, it’s ready! We could almost put some nails!DSC03533

Petite coupe ensuite pour obtenir une surface bien plane pour l’enduit à venir :

Then small cut to obtain a flat surface for the plaster :   DSC03541

Publicités
Publié dans Des chantiers/Sites
2 comments on “Lagiewniki (Lodz), Poland
  1. paul dit :

    Salut Samsam,

    Je me disais, pour compresser comme un con pressé, pourquoi ne pas utiliser le vide ?
    Avec un petit montage simple, genre un coffrage libre dans une bâche, ça ferait quelque chose entre 5 et 8 kilo au cm²… et après tu rapportes tout le panneau compressé pour montage. Fingers in the noze.
    Paul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :