In the polish forest…

Ce jour là, en Pologne, je roule en forêt depuis 10 km sans trouver une ville où chercher le gîte. Il m’en faut encore 20 pour arriver à la prochaine ville…

Il commence à se faire un peu tard, il me faut donc appuyer un peu sur les pédales. 120 km sont derrière moi, le vent est de face, je commence à fatiguer un peu.

Encore mieux, la route est dans un piteux état, ce qui m’oblige à me décoller un peu de la droite pour éviter les trous…

Alors quand un conducteur un brin agacé de ma position sur la route me double en faisant vrombir le moteur et en me frôlant les cuisses, là ou d’habitude je fais coucou avec un grand sourire, la fatigue pesant, je lui fais un doigt. C’est pas très malin, je l’admet…

Le gars ouvre sa fenêtre et me présente également son doigt. Echange de bon procédé, jusqu’à là, c’est de bonne guerre. Mais les choses ce compliquent un peu quand la voiture s’arrête quelques mètres plus loin… Je rappelle qu’à ce moment nous sommes dans la forêt, que la route est droite, sans autres voies possibles, qu’il n y a pas un péquin à dix kilomètres à la ronde, et qu’ils sont deux dans la voiture. Petit coup de stress, je dois bien l’avouer…

Faut réfléchir vite, ou ne pas réfléchir, je décide de tracer la route. Je double la voiture en tentant en polonais : « moi suis français, pas parlé polonais », en espérant l’attendrir un peu…

Ceci ne règle évidemment pas le problème, puisque vue qu’il n’y a qu’une route, on prends la même, forcement. Flairant le mauvais coup, je me colle bien à droite. La voiture me double en queue de poisson et continue sa route.

La tension redescend et je me dis qu c’est passé. Tout ce que je peux risquer maintenant c’est d’aller frapper à sa porte en recherchant le gîte… M’enfin bon, ce serait quand même pas de pot, du tout.

10 km plus tard, toujours la forêt, toujours le vent de face, je suis donc coude sur le guidon, pour être moins freiné. Une voiture arrive derrière, c’est pas souvent dans cette forêt, mais ca arrive. La route est pas trop mal, alors je tiens sagement ma droite…

Et voilà que sans prévenir, la voiture ralenti à mon niveau, et un bras en sort pour me pousser. A deux doigts de tomber, je reprends la maîtrise du vélo et m’arrête, la voiture à mes cotés.

C’est mon copain de tout à l ‘heure qu’est revenu dans une autre voiture avec de nouveaux copains, le rusé. Il commence à me parler en polonais et je lui explique que je suis français. Sous l’étonnement, il se calme un peu. Il parle pas bien l’anglais mais il réussi quand même à me faire comprendre qu’il n’a pas bien aimé mon doigt… Je lui explique de mon coté que la route est pas facile facile ici… Finalement une fois parlé, et comme je ne comprends pas bien les insultes en polonais, le climat semble s’être plutôt apaisé. Je crois même me souvenir qu’il m’a souhaité bon voyage… J’aurai eu les idées plus clair, j’aurai pu lui tendre la main avec un sourire. Sur qu’il m’aurait offert une bière pour enterrer l’embrouille. Une fois calmé, il avait l’air plutôt sympa…

M’enfin sur le coup je n’y ai pas pensé, alors il est juste reparti en voiture et moi en vélo, avec toutes mes dents!!!

This day, in Poland , I’m cycling in the forest since 10 km without a city where I can look to find a place to sleep. There I still 20 km to get to the next town …
It ‘s getting a little bit late, so I need to go faster. 120 km behind me , the wind in front of me, I’m starting to tire a little.
Moreover, the road is in a bad state, avoiding me to be well on the right of the road.

So when a driver a bit annoyed with my position on the road pass really near to me, making the motor roaring, when I usually make a hand sign, saying « hello! » with a big smile , the tiredness pressing me, I present him my finger, what isn’t very smart , I admit …

The guy opens his window and also shows me his finger. Exchange of courtesies. Until this point, it’s rather fair game. But it becomes more complicated when the car stops few meters after … I remind that at this moment we are in the forest, the road is straight , with no other possible ways, there isn’t anybody ten miles away , and they are 2 guys in the car. Little bit of stress , I admit …

Need to think fast, or to don’t think, I decide to drive straight the route. I pass the car trying to say in polish:  » Me french , don’t speak polish , » hoping to soften a bit the tension …

This obviously doesn’t solve the problem, because there is just one road, so obviously, we take the same… Expecting the bad move, I keep well my right . The car pass very near to me and continue on his way .

The pressure goes down and I think that the problem is over. All I can risk now is to knock on his door looking for the house … But it would really not be luck…

10 km later, still in forest, still wind on my face, a car comes up behind , it’s not often in this forest, but it happens . The road is not too bad, then I can keep my right…

And then, without warning, the car slowed down to my level, and an arm out from the car to push me. I’m close to fall down but finally keep the control of the bicycle and stop with the car next to me.

This is my friend who come back in another car with new friends. He starts talking to me in Polish and I explain that I am french . In astonishment, he calms down a bit. He doesn’t speak english so well but he still managed to make me understand that he didn’t like my finger … I explain that the road isn’t really easy here … Finally once spoke , and as I don’t understand the insults in polish , the climate seems to be rather peaceful. I even believe I remember he wished me a safe travel. If I have had clearer ideas, I would shake hands with him with a smile. On that he would maybe offer me a bier to forget the conflict. Once calmed down, he looked pretty cool…

But on the present time I didn’t think to do it and he just continued his way and left me , with all my teeth !

Publicités
Publié dans Galèrinettes / Hasslelinettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :