The reality stronger than plans

Début Octobre : retour en France. La fin du voyage? Pas tout à fait. J’étais en train d’envisager de rester quelques semaines sur un chantier en Belgique pour y travailler quand un événement imprévu a nécessité mon retour précipité en France. C’est étonnant, juste au moment où je pensais me sédentariser ponctuellement (ce qui ne veux pas dire grand chose, à vrai dire…), cet événement m’a finalement remis en route. Événement qui me rappelle que la vie présente toujours des surprises, qu’on a beau faire des plans, prévoir un peu l’avenir, on ne sait jamais ce qu’il va réellement se passer.

Quand bien même, j’envisage maintenant de retourner sur ce chantier en Belgique pour finir ce que j’ai commencé et surtout pour finir mon voyage en VÉLO. Bas oui parce que comme j’ai du revenir rapidement, j’ai du prendre un train sur une partie du voyage retour, mais je compte bien après la Belgique revenir en France en vélo. Je suis en partie en vélo, je reviendrais en vélo!!

Enfin bon, comme j’ai dis, ça c’est encore des plans, on verra bien ce qui se passera…

MAJ, fin Octobre : Ça y est je suis de retour en Belgique. Et depuis 2 semaines maintenant. Au programme, enduits terre-chaux intérieurs. Je devrais rester travailler ici jusqu’à début Décembre. Je prévois ensuite de rentrer en vélo pour finir la boucle.

Begining of October : back in France . End of the trip ? Not really. I was considering to stay few weeks more on a site in Belgium to work when an unforeseen event has necessitated my sudden return to France. It’s funny , just when I was thinking to stay more long time in one place, this event finally handed me on the way still. This event reminds me that life always propose surprises : we can make plans , imagine the future, we never know what will actually happen .

Even so, I’m now thinking to come back on this site in Belgium to finish what I started and especially to finish my trip by bicycle. Because as I came back quickly , I had to take a train on one part of the return journey. But now I intend to return to France by cycling. I started by bike, I will come back by bike !

Anyway, as I said , it still be plans, just plans, we’ll see what happens …

Update, end of October : I’m now back in Belgium. Since 2 weeks now. Programmed : clay – lime interior plasters. I should stay and work here until the beginning of December. Then I plan to come back in France by bike to finish the loop.

Publié dans La vie facile / The easy life

Golub-Dobrzyn, Poland

Debut Septembre, Golub-Dobrzyn, en Pologne, même pro et même technique qu’à Lagiewniki mais autres étapes : les bottes sont déjà installées et les premières couches de chaux et d’argiles sont posées.

First half of September, in Golub-Dobrzyn, Poland, same technique as in Lagiewniki but other steps : the bales are already installed and the first layers of lime and clay are layed.

Pour fixer les enduits sur les surfaces de bois, là où on utilise le plus souvent des canisses de roseau, ici on utilise une colle à carrelage que l’on strie pour créer une bonne accroche à l’enduit.

 To fix coatings on wood surfaces,  we used a tile glue that we can striate to create a good grip to the plaster. The reed matts are most often used and are more ecological.DSC03550

Du travail d’installation des câbles électriques. Pas grand chose à dire, juste :

  • Tu déroules du câble

  • Tu fixes le câble dans les éléments bois quand tu peux en trouver.

  • T’oublies pas d’étiqueter les câbles sinon t’es perdu…

 The work of installation of electrical cables. Not much to say, just :

  • You place the cable
  • You fixed the cable elements in the woods when you can find it
  • Don’t forget to label the cables otherwise you could get lost …

Au lieu d’être fixés dans l’ossature bois avec des clous ou des agrafes, les câbles pourraient aussi être directement coulés dans l’enduit.

Instead of being set in the timber frame with nails or staples, cables could also be directly fixed in plaster.

Ornements des cloisons intérieurs avec des bouteilles de verre. Un enduit de finition viendra plus tard. :

 Ornaments in the interior walls with glass bottles. A finish plaster will come later :DSC03563DSC03570DSC03571DSC03573

Étagères intégrées dans l’enduit et niches :

Shelves placed in the plaster :

DSC03556DSC03574

Essai d’enduit de finition avec pigments :

Finish plaster tests with pigments :DSC03576

Et surtout, fabrication d’un rocket stove. Un poêle à super rendement, qui peut être fabriqué artisanalement à l’aide d’une bonne part de récupération. Voyez vous-même :

And finally, we made a rocket stove. A high performance stove, which can be made ​ with a great deal of recuperation :

Foyer de combustion construit en pierres réfractaires enduites à l’argile. En gros le feu se fait dans le conduit à gauche. Le conduit de droite, plus haut, va créer une aspiration naturelle de la flamme… :

Combustion chamber built with fire bricks masoned with clay . The fire will be made in the left part . The right canal, higher, will create a natural aspiration of the flame … :

DSC03588

Un baril en métal récupéré va permettre d’isoler autour de second conduit, celui dans lequel la flamme se dirige. En faisant monter la température dans le foyer de combustion, on augmente grandement son rendement. On profitera ainsi d’une plus grande part de l’énergie du bois :

A metal barrel will help to isolate around the second canal, the one in which the flame moves . By raising the temperature in the combustion chamber, it greatly increases performance. This will allow to benefit from a larger part of wood energy :

DSC03592

Création d’une base pour le baril :

Creation of a base for the barrel :

DSC03594 DSC03595

L’isolation se fait en perlite :

Insulation with perlite :

DSC03596

L’isolation est fermée par de l’argile sur le dessus :

The insulation is closed with clay on the top:

DSC03597

Un deuxième baril est placé autour du premier. Les fumées ressortant du premier conduit devront redescendre par l’espace entre le premier et le second baril avant de pouvoir s’évacuer (le second conduit est plus haut de 10 cm au-dessus du premier pour permettre le passage des fumées). Ce procédé augmente encore la vitesse de tirage (d’où le nom rocket stove : poêle fusée…) et donc le rendement.

A second barrel is disposed around the first . The fumes emerging from the first canal will descend through the gap between the first and second barrel before to escape (the second barrel is 10 cm higher above the first one, to enable the smoke to pass). This method also increases the pulling speed (it’s the reason of the name rocket stove ) and therefore performance.

Ici, la sortie de fumées au bas du second baril :

Here, the smoke outlet at the bottom of the second barrel :

DSC03607 DSC03609

La fumée, qui détient encore une grosse quantité de chaleur passe par un long conduit coulé dans un gros « banc thermique » : une grande masse d’argile qui va capter et stocker la chaleur des fumées pour la réémettre lentement dans la maison… :

Smoke, which still store a large amount of heat will run through a long pipe in a big  » heat bench  » : a large mass of clay that will capture and store the heat of the fumes for delivering it slowly in the house …

DSC03612

Ici, ce n’est que la première étape de la creation d’une banquette en terre… :

Here, it is only the first step in the creation of a clay bench … :

DSC03615

DSC03582

Publié dans Des chantiers/Sites

The easy life and globalization…

La vie facile, c’est depuis maintenant 6 mois, trouver tous les soirs des gens chez qui dormir (jardin ou maison), prendre une douche, le plus souvent partager un repas (ou deux!), mais surtout découvrir leur vie, discuter du monde et de la vie de manière spontanée et franche.

C ‘est , quand je commence à frapper aux portes, ne plus avoir aucun doute : 10 minutes de recherches ou bien 2 heures, qu’importe, je sais que je trouverais une place où dormir et des gens à rencontrer.

C’est aussi ne plus planifier mes étapes, juste m’arrêter quand je le souhaite, frapper aux portes, et… Surprise! Let’s see what will happen!

The easy life, this is since 6 months now, to find every night some persons’ house where I can sleep (garden or house), take a shower, verry often share a meal (or two!), but above all discover their lives, talk about the world and life in a spontaneous and frank way.

  It’s when I start knocking on doors, to haven’t any more doubts : 10 minutes of research or 2 hours, whatever, I know that I would find a place to stay and people to meet.

  It is also to not plan precisely my steps anymore, just stop when I want, knocking on doors, and … Surprise! Let’s see what will happen!

 

—————————-

La mondialisation, c’est rencontrer un polonais qui me dit qu’il y a deux groupes français qu’il aime beaucoup : Hocus Pocus et C2C! Autant vous dire que j’étais bien content de lui dire que ça venait du coté de chez moi, de Nantes!!

Mais la mondialisation, c’est encore plus, alors que je n’avais pas de CD de Hocus Pocus sur mon portable, m’en faire prêter 2 par ce même polonais…

Suppôt de la mondialisation que je suis, honte sur moi!!

The globalization, this is to meet a Polish guy who tells me that there are two french groups that he really likes : Hocus Pocus and C2C! I must say that I was verry glad to say that it came from my place, Nantes!

But globalization, this is, moreover, when I had no Hocus Pocus CD on my phone, got 2 of them by the same Polish guy …

Tool of globalization that I am, shame on me!

 

—————————-

Tant que j’y pense, la mondialisation c’est aussi un peu entendre Joe Dassin chantant la chanson du jeudi à la radio sur un chantier en Pologne…

On était Mercredi, ils ont vraiment rien compris à la chanson ces polonais!!

………

Publié dans La vie facile / The easy life

Lagiewniki (Lodz), Poland

Au dernier chantier en pologne, j’avais travaillé sur une technique à la compression faiblarde, à Lagiewniki, j’ai vu la « compression plus ultra »!

In the last place in Poland, I was working on a technique with a weak compression. In Lagiewniki, I saw the « super compression »!

Technique de cellule sous tension avec :

Cell under tension technique with :

  • Pour la compression horizontale,on utilise des sangles spéciales qui permettent de compresser les bottes de 5 à 10 cm sur leur longueur. Les bottes sont ensuite installées en force dans leur emplacement qui est 5 cm plus court. Une fois les bottes en place, les sangles sont évidemment coupées pour libérer la (super) tension horizontale.For the horizontal compression, we use special straps which permit to compress bales 5 to 10 cm along their length. The bales are then installed in force in their location which is 5 cm shorter. Once the bales are in place, the straps are obviously cut to release the (super) horizontal tension.DSC03538DSC03537

  • Compression verticale avec cric hydraulique tous les 2 rangs de bottes. Un cric par colonne de bottes, parce qu’on est pas là pour rigoler! C’est bien simple, le niveau de compression est vérifié au son obtenu en tapant les bottes. Quand ca sonne plein, c’est prêt! On pourrait presque y planter des clous! Vertical compression with hydraulic lift every two rows of bales. One lift per column! It’s simple, the compression level was checked by hitting the bales. When it sounds like full, it’s ready! We could almost put some nails!DSC03533

Petite coupe ensuite pour obtenir une surface bien plane pour l’enduit à venir :

Then small cut to obtain a flat surface for the plaster :   DSC03541

Publié dans Des chantiers/Sites

Ghost building site

DSC03548

Mais ca c’est quoi???

Ca, ca s’appelle un chantier fantôme, c’était une des étapes qui me manquait, je crois… Maintenant, c’est fait!

Depuis 2 mois effectivement je n’avais plus de réponses à mes mails demandant plus de précisions sur l’adresse du chantier et un numéro de téléphone, après un dernier mail qui me disait que le chantier était finalement reporté d’un mois…

M’enfin bon, j’avais quand même bien envie d’aller voir ce qui se passait et me rendais donc dans la ville (une petite ville, presque un village…) du chantier avec seulement le prénom du gars et un mail… Et la confiance, évidemment!

Première surprise, la ville de Stachlew était divisée en trois sous-parties, ce qui ne faciliterai pas les recherches.

Second contretemps, j’avais bien du mal à trouver des personnes parlant anglais. Je savais bien dire « maison en bottes de pailles » en polonais : « Dom zé swamé », mais des pays que j’ai visités, la Pologne est peut être bien celui où la construction paille est le moins connu, donc ce « dom zé swamé » ne m’était pas d’une si grande utilité, à part faire froncer les sourcils des personnes que je questionnais (« Mais qu’est ce qu’il nous raconte celui-là?? »)…

Après une heure et demie de recherches infructueuses dans les deux premières parties de la ville, je me décidait plutôt à rechercher un endroit où dormir pour continuer les recherches le lendemain… Je me heurtais une nouvelle fois au fait que presque personne ne parlait anglais mais continuait à rechercher avec espoir. Et cette fois-ci, exceptionnellement, ce n’est pas moi qui trouva l’hôte, mais l’hôte qui me trouva…

Mes hôtes d’un soir m’avait en effet vu faire le tour des maisons avec mon vélo et avait compris que je recherchais un endroit où dormir. Ayant eux-mêmes voyagé en Europe en stop et dormis chez les gens, ils vinrent me proposer le gîte!

Leur ayant expliquer le but de ma présence dans cette ville, mes hôtes me proposèrent de m’accompagner le lendemain pour m’aider dans mes recherches.

De retour dans la première partie de la ville que j’avais déjà visitée la veille, nous questionnèrent une des personnes importantes de la mairie qui est censé savoir ce qui se passe dans cette ville… Réponse : « niet! Jamais entendu parlé de cette drôle de technique de construction » (je traduis évidemment, si ils parlent pas anglais, ils parlent pas français non plus…!

Il me demandèrent alors le mail de mon contact : superimpreza@… et les voilà donc qu’ils se mettent à rire, mon hôte m’informant que « super impreza » signifie « super fun, » et me demandant si ca ne pourrait pas être juste une blague… Ce contact m’ étais pourtant venu d’un architecte plutôt sérieux mais je dois bien avouer que je commençais à avoir quelques doutes… D’autant plus que dans ce genre de petit village, et surtout en Pologne, une construction en bottes de paille devrait faire jaser…

Nous nous rendîmes tout de même dans la troisième partie de la ville, celle que je n’avais pas encore visitée, et questionnâmes deux-trois personnes sans succès… Perdant un peu espoir je proposais tout de même de faire un dernier essai dans un petit magasin en me résolvant à reprendre la route après…

Mais en ressortant, victoire!! Mon hôte m’appris qu’effectivement des gens connaissaient ce projet mais que ca n’avait pas beaucoup avancé depuis quelques temps… Nous nous rendîmes donc à l’adresse donnée et découvrîmes ce… trou.

Devant aller au bout du mystère, nous questionnons les voisins pour demander le numéro du propriétaire, et nous l’obtenons! Nous appelons le gars et : pas de problèmes, il se souvenait bien de moi! … je pouvais l’attendre sur le terrain il allait arriver en début d’après-midi… Je me doutais bien que je n’allais pas travailler sur ce chantier, m’enfin bon, au moins j’allais comprendre ce qui se passait…

En arrivant, il m’expliqua qu’il s’était cassé la jambe deux mois auparavant et que le chantier était donc reporté à … L’année prochaine. Fichtre alors!

Le bon coté de la chose, ce que le gars était un peu embêté que je sois venu jusqu’à ce chantier pour rien (quand même! …), il appela donc son architecte et plusieurs autres personnes et fini par me dégoter deux autres chantiers pour les les deux semaines suivantes… Je savais bien qu’il fallait que j’aille au bout du mystère!! …

What is this??

This could be called a « ghost building site », it was one of the steps that I missed , I think … Now it’s done!

Actually, since 2 months, I effectively didn’t get any more answers to my emails asking for more details on the address of the site and a phone number, after a final email telling me that the project was finally postponed by a month …
However still wanted to go to see what was happening and I went in the town( a small town, almost a village … ) with only the name of the guy and an email … And confidence, of course!

First surprise, Stachlew was divided into three parts, which won’t make easier the research.
Secondly, it was difficult to find people speaking English. I could say  » straw bales house  » in Polish :  » Dom zé swamé  » but from all the countries I had visited, Poland was certainly the one where straw bale construction was the least known, so  » dom zé swamé  » wasn’t really usefull, except to make people frowning(  » What this strange guy is talking about? « ) …

After an hour and a half of fruitless research in the first two parts of the town, I decided to look for a place to sleep and to continue the research the next day … I got again the frein that almost no one spoke english but continued to search with hope. And this time, exceptionally, it wasn’t me who found the host, but the host who found me …
My hosts had indeed seen me going from house to house with my bike and realized that I was looking for a place to sleep . Themselves having traveled in Europe in stop and slept in people houses, they came to offer me to sleep in their place !

After I explained them the purpose of my presence in this town, my hosts offered me to accompany me the next day to help me in my research.

Back in the first part of the city that I had visited the day before, we questioned one of the most important person of the city that was supposed to know what happened in this town … Answer:  » No! I never heard about this strange building technique « ( Obviously I translate, I already said that they didn’t speak english…)

Then, they asked me for the email of the guy : « superimpreza@…. », and so  and so they started to laugh , my host informing me that  » super impreza  » meant  » super fun ,  » and asking meif it couldn’t be just a joke … This contact was yet come to a rather serious architect but I must admit that I began to have some doubts … Also because in such a small village, and especially in Poland, straw bales building should make people talking, and so knowing …

We went all the same in the third part of the city, which I hadn’t yet visited and questioned two or three persons without success … Losing a little bit hope I proposed still to make a final test in a small shop, thinking that certainly I could take the road after …

But finally, victory! My host told me that indeed some people knew this project but it didn’t much progress since quiet a long time … So we went to the address given and discovered this … hole.

Because we needed to solve the mystery, we asked the neighbors to get the number of the owner, and we get it! We called the guy and : no problems, he remembered me well! … I could wait on the garden, he would arrive early in the afternoon … I knew that I wasn’t going to work on this project, but at least I would understand what was happening …

When he arrived, he told me that he broke his leg two months ago and the project was therefore postponed to… The next year! Damned!

The good side of things is that the guy was a bit annoyed that I came to his place for nothing, so he called his architect and several other people and found me two other projects for the next two weeks … I knew that I had to solve this mystery ! …

Publié dans Galèrinettes / Hasslelinettes

Near Warszawa

Près de Warszawa, Construction octogonale :

Near to Warszawa, an octogonal straw bale building :DSC03522

Couverture en tuile de bois :

Roof covering with wood tiles :DSC03519

Contours des fenêtres à l’extérieur :

Around the windows outside :DSC03521DSC03525DSC03527

Peintures et sculptures :

Painting and sculptures :DSC03510DSC03515DSC03516

Espace ce de stockage creusés dans le mur :

Some storage spaces dug in the wall :DSC03512

Luminaire :

Light :  DSC03517

Publié dans Des chantiers/Sites

Gajowka (Poland)

Une petite semaine à Gajowka, le temps d’installer les bottes de pailles dans l’ossature.

Une technique cellule sous tension mais avec parfois 3-4 bottes à la suite horizontalement et des éléments horizontaux seulement toutes les deux rangées de bottes. Donc pas une super top tension. Cela dit, ici les bottes servent juste d’isolant, l’ossature seule portant le poids du toit. Donc la tension des bottes n’est pas aussi importante. Il fallait juste s’assurer d’avoir une tension suffisante pour éviter le tassement des bottes de pailles.

One week in Gajówka for installing the straw bales in the wood construction.

A cell under tension technique but sometimes with 3-4 bales horizontally between 2 posts and horizontal wood compressive elements only every two rows of bales. So not a super tension. Nevertheless, here the straw bales are just insulation material, the wood construction only carry the weight of the roof. So the tension of bales is not so important. We just had to make sure we had enough tension to avoid settlement of straw bales.DSC03486DSC03488

Un Sommier en guise de tamis pour écarter les cailloux de l’argile et casser les grosses mottes : très efficace.

A spring-bed as a sieve to remove the stones of clay and break the clods : very effective.DSC03490

Le début d’un four en argile…

The beginning of a clay oven …DSC03491

De belles rencontres (encore!)…

Et une seconde conférence pour présenter les précédents chantiers!

Some beautiful meetings (again!) …

And a second conference to present the previous straw bales building sites!

DSC03493

Publié dans Des chantiers/Sites